top of page

Create Your First Project

Start adding your projects to your portfolio. Click on "Manage Projects" to get started

Alain "Papisha" MARTINIAU

Parler de mon attachement à la photographie, c’est remonter à l’époque de mes copains Nicéphore et Louis.

Après le Kodak Brownie Starlet, le vrai premier reflex acheté les yeux fermés sur les conseils éclairés et intéressés du vendeur fût le Soligor TM. Ce reflex était de part, sa construction massive, le seul appareil capable de stopper la charge d’un buffle, sans défaillir.

Chacun sait que les photos sont meilleures quand on possède du matériel coûteux. J’ai donc, comme nombre d’amateurs, pratiqué la course à l’armement (boitier, objectifs, filtres - ah ! la gamme Cokin, bague allonge, soufflet macro, tout y est passé).
L’épaisseur de la couche de poussière accumulée sur le matériel m’a permis de savoir quel était le matériel totalement inutile.
La pratique de la photographie argentique, du fait de son coût élevé, nécessitait une certaine réflexion avant de déclencher - cette photo est-elle intéressante, le cadrage est-il bon, les réglages sont-ils corrects, y a-t-il des éléments perturbateurs dans le champ de l’objectif…

Le format numérique n’a pas modifié ces vieilles habitudes. A tort ou à raison, pas de mode rafale, pas ou peu de modes automatiques, pas ou peu d’utilisation de l’écran live-view, peu ou pas de modification sous logiciels informatiques... pour des photos que j’essaie de faire sortir des cadres habituels,
le mode Papisha .. ! quoi .
CLIQUEZ SUR LES PHOTOS POUR LES AGRANDIR

bottom of page